Le Compendium
        Albert Balasse

Moteur tourne-tube de Geissler

Moteur tourne-tube de Geissler par George Péricaud - Hauteur 23 cm - France, vers 1920

Les tubes de Geissler contiennent sous atmosphère raréfiée, ainsi que dans le verre de leur enveloppe, des traces de substances phosphorescentes ou fluorescentes. Lorsqu'ils sont traversés par le courant induit fourni par une bobine de Ruhmkorff, ils fournissent une lumière stratifiée intense dont les couleurs dépendent des éléments présents. Les effets sont plus spectaculaires lorsque le tube est animé d'un mouvement de rotation. Ce petit moteur, dont il existe différentes formes, est précisément destiné à recevoir l'un de ces tubes pour le faire tourner sur lui-même tout en assurant sa liaison avec la bobine de  Ruhmkorff

A l'arrière du moteur une petite roue à six dents solidaire du rotor en fer doux assure, par contact intermittent avec une lame de cuivre, le passage du courant dans l'électroaimant : par suite, les palettes du rotor sont attirées l'une après l'autre et le moteur tourne. Sur la photo de droite, les deux brins métalliques du porte-tube sont fixés au moyeu isolant en buis : ils sont électriquement indépendants l'un de l'autre. Le brin actuellement supérieur est en contact avec l'axe du moteur par l'intermédiaire d'un manchon métallique intérieur au moyeu tandis que le brin actuellement inférieur est relié à un collecteur périphérique sur lequel frotte une lame en cuivre. Le courant de décharge de la bobine de Ruhmkorff peut ainsi être amené aux extrémités du tube de Geissler que l'on insère entre les deux contacts à ressort..

PETITE ENCYCLOPÉDIE ÉLECTRO-MÉCANIQUE - Volume 12 - Henry de Graffigny - PARIS - 1896

Sur le socle, les deux bornes dorées sont prévues pour l'alimentation du moteur. Les deux bornes noircies sont réservées au branchement de la bobine de Ruhmkorff : l'une est reliée à l'axe du moteur et l'autre au collecteur périphérique. Pour réaliser les expériences, les piles Grenet ont été remplacées par un modèle plus récent et plus commode...

MANUEL DE PHYSIQUE par J.C. et CH. Courtot, électricien, mécanicien - Paris, 1878

De part et d'autre de la photographie d'un tube immobile, les images obtenues lors de sa mise en rotation.

Catalogue "APPAREILS SCIENTIFIQUES" GeP France (Georges PERICAUD) de 1922

Le coffret n° 12 proposé permettant de réaliser quelques expériences autour du moteur porte-tube de Geissler et de la bobine de Ruhmkorff était, alors, proposé à 85 francs ...

Les vignettes qui suivent mènent aux pages du Compendium relatives à un autre modèle de tourne-tube de Geissler, aux tubes de Geissler et à la bobine de Ruhmkorff. Il suffit de cliquer sur une vignette pour entrer directement sur la page qui lui correspond.

Platine tourne-tube de Geissler

Tubes de Geissler

Bobine de Ruhmkorff

Copyright ©  2007/2013-2020 / Le Compendium - Albert Balasse / Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE