Le Compendium
       Albert Balasse

Compas de poche, universel

Le petit étui mesure un peu moins de 10 cm et, à l'intérieur, la surface occupée par le compas replié est égale 8,6 x 2,8 cm Il s'agit réellement d'un instrument de poche.

Sur une branche du compas, peut-être le nom du premier propriétaire...

Sur une page du TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE MATHÉMATIQUES ET DE PHYSIQUE par le Baron REYNAUD,  en 1832

L'instrument est composé de 5 éléments distincts permettant d'obtenir plusieurs types et tailles de compas. Sur l'image ci-dessus, l'un des éléments droits protège encore l'embout à pointe sèche du petit compas tire-ligne. Sur l'image qui suit, tous les éléments sont utilisés dans la construction d'un grand compas tire-ligne de 16,5 cm de longueur. En jouant sur le sens des terminaisons, nous pouvons obtenir un grand compas porte-mine ou à pointes sèches.

En supprimant les deux éléments intermédiaires, la longueur des branches du compas est réduite .

L'une des pointes sèches est, ici, remplacée par la pointe tire-ligne.

Le petit compas tire-ligne est désolidarisé pour être utilisé seul, tout comme peut l'être le petit compas porte-mine dont on ne voit, actuellement, que la branche à la pointe sèche.

En 1867, on trouve ce modèle dans le catalogue Mathématical Instruments de William Y. Mc Allister (Philadelphie) sous l'appellation  "universal, or pillar compasses, with handle - a very useful instrument". On le trouve également chez Negretti et Zambras, ainsi présenté :

Copyright ©  2007/2013-2020  -  Le Compendium - Albert Balasse / Tous droits réservés

ACCUEIL

MATHÉMATIQUES

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr