Le Compendium
      Albert Balasse

Pesons à contrepoids :
Pèse-lettres et pèse-produits Narcisse Briais

Pèse-lettres Narcisse Briais, gradué de 0 à 100 g - hauteur totale au repos : 15 cm

Sur ce premier modèle, qui porte la marque "N.B" pour Narcisse Briais, le secteur gradué est fixe. Lors de la pesée de l'enveloppe, c'est l'aiguille, solidaire du levier terminé par un contrepoids, qui se déplace devant la graduation. Les images qui suivent montrent que l'angle dont tourne le levier lorsque l'on suspend une masse de 100g (sous forme de 2 masses à crochets de 50g), est plus faible que le double de l'angle dont il tourne avec seulement une masse de 50g.

Dans ce type de peson, dit peson à tangente, c'est la tangente de l'angle suivant lequel tourne l'aiguille qui est proportionnelle à la charge. Si l'on observe la gravure tirée de l'ouvrage de POINSOT, "ÉLÉMENS DE STATIQUE" (1837), on comprend que - dans le quadrant considéré - la valeur de l'angle  augmentant moins vite que sa tangente, les divisions de l'échelle graduée ne sont pas équidistantes : les écarts sont de plus en plus petits au fur et à mesure que l'on avance sur la graduation. On perd donc de la sensibilité lorsque l'on augmente la charge. C'est le cas pour les autres pesons présentés sur cette page.

"Balance à main
à contrepoids, pour peser les produits"
Maison EXUPÈRE à Paris - Vers 1920

Narcisse Briais propose un modèle similaire au précédent sur lequel la pince est remplacée par un plateau suspendu de 9 cm de diamètre. Dans son catalogue du début du XXe siècle, la Maison EXUPÈRE à Paris présente l'instrument parmi "les modèles spéciaux pour la photographie, etc".

Pèse-produits Narcisse Briais, gradué de 0 à 100 g - hauteur totale au repos : 19 cm

Le troisième modèle est un petit pèse-lettres. Il suffit de le comparer à l'enveloppe de carte de visite de 8 x 12 cm qui est suspendue pour se rendre compte de sa taille. Il permet de peser jusqu'à 30g avec une échelle large ce qui donne une bonne précision.

MANUEL DE PHYSIQUE Rédigé d'après les nouveaux programmes officiels de l'Enseignement des Lycées impériaux
par J. Langlebert - Paris, 1865

Sur le modèle sur pied présenté ici, l'aiguille est fixe et c'est le secteur gradué en gramme, solidaire du contrepoids et du système de suspension des lettres, qui défile devant elle. La hauteur totale est égale à 17 cm et le pied, lesté, a un diamètre de 5 cm

Pèse-lettres Narcisse Briais, gradué de 0 à 30 g - hauteur totale au repos : 9,5 cm

Le dernier modèle n'appartient pas à la série proposée par Narcisse Briais. Le principe est identique et nous le présentons à titre de comparaison. Comme pour le modèle précédent, c'est le corps de l'instrument qui pivote lorsqu'on fait agir une charge. Dans le même temps, l'échelle graduée défile devant l'aiguille qui, lestée dans sa partie la plus large, demeure verticale. Cette petite balance, très légère puisqu'elle ne pèse qu'un peu plus de 12 g pour une longueur, à vide, égale à 9,5 cm centimètres, possède deux graduations. L'extrémité effilée de l'aiguille est utilisée pour lire la valeur de la masse en gramme (de 0 à 50 g) et l'extrémité plus large la correspondance en once (de 0 à 2 oz).

Copyright ©  2007/2014-2021 / Le Compendium - Albert Balasse / Tous droits réservés

ACCUEIL

MECANIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr