Le Compendium
      Albert Balasse

Coffret d'un grand trébuchet à main
et d'une pile de poids à godets au "D couronné"

Le coffret de 25 x 12,5 x 5,5 cm renferme le trébuchet et une pile de poids à godets de 1 livre ou 500 g. A gauche, une petite case permet le rangement des lamelles divisionnaires.

La longueur du fléau est égale à 22 cm et le diamètre des plateaux est de 11 cm

L'intérieur du couvercle de la pile de poids à godets porte un "D couronné", marque de PARENT, balancier, ajusteur et vérificateur à Paris de 1819 à 1853.

L'ensemble forme la livre métrique égale à 500 g telle qu'elle est définie par le décret du 12 février 1812 relatif aux poids et mesures autorisant l'utilisation des anciennes dénominations afin de favoriser (pensait-on, alors) l'admission du système métrique décidé en 1790. Elle se compose d'un boîtier marqué 8 onces, de sept godets marqués 4, 2, 1 onces, puis 4, 2, 1, 1/2 gros et d'une pastille centrale marquée 1/2 gros. L'once, 1/16e de la livre, correspond à près de 31,3 g. Cette livre métrique remplace la livre de l'Ancien Régime, livre de Paris ou "livre poids de marc", dont l'once correspond à 30,6 g. Sur l'image qui précède, les valeurs exprimées en grammes sont frappées dans le fond de chaque godet comme sur l'exemple ci-dessous et à droite indiquant que 4 gros correspondent à 15,6 g (écrits : 15.G.6.).

Extrait du décret du 12 février 1812

Conformément à la législation en vigueur pendant la période de mise en place du système métrique décimal, chaque élément porte sa valeur pondérale en grammes telle qu'elle est indiquée au décret du 12 février 1812. L'image ci-dessus est celle du godet marqué 2 onces et donc, 62,5 g. Il porte la marque du balancier, le "D couronné" pour Parent, ainsi que celle du poinçon indiquant que son poids a été vérifié avant sa mise en service soit, entre 1815 et 1830, la "fleur de lys". Le G et le H correspondent l'un et l'autre à la "Lettre de vérification annuelle" dont la présence n'est pas encore, pendant cette période, très effective sur tout le territoire...

Un X est frappé sur le fond de tous les composants de la pile. Il correspond peut-être au poinçon particulier apposé par la sous-préfecture dont dépend le fabricant. Il peut aussi s'agir d'un repère de fabrication...

Autrefois, le couvercle à glissière protégeait des lamelles divisionnaires marquées en grains. Ces lamelles de faible surface étaient dispensées de la double indication en grains et grammes : il suffisait qu'elles portent la valeur en grains, soit par des chiffres soit par un nombre de points correspondant, comme sur les deux lamelles ci-dessous, de 12 et de 2 grains, qui appartiennent à un autre trébuchet.

Mais comment faisait-on pour différencier, visuellement, le grain calculé à partir de la livre ancienne et correspondant à 53 mg et le grain du régime transitoire calculé à partir de la livre nouvelle et valant 54 mg ? Ce type de trébuchet, de sensibilité très moyenne (égale à plusieurs dizaines de milligrammes), devait supporter la confusion...

Il y a livre et livre, once et once...

Ces deux coffrets, de la maison Parent, renferment chacun un trébuchet et une pile de poids à godets. Le coffret de droite est celui qui fait l'objet de la page actuelle. Le trébuchet de l'autre coffret est plus petit. Sa portée étant plus faible, la pile de poids ne totalise que 1/4 livre soit 4 onces au lieu des 16 onces de la livre accompagnant le grand trébuchet...

                1/4 livre = 4 onces (dont 2 pour le boitier)                          1 livre = 16 onces (dont 8 pour le boitier)

La tranche visible des godets est marquée de la même façon, en onces et en gros, sur les deux piles. Pourtant, il ne s'agit pas des mêmes unités : la livre et par suite l'once et le gros diffèrent d'une pile à l'autre.

Une once (du régime transitoire)
de 1812 à 1840

Une once (de l'Ancien Régime)
jusqu'en 1812

Le godet appartenant à la pile de gauche est une once de l'Ancien Régime égale au 1/16 de la livre de Paris ou livre "poids de marc" qui, dans le système métrique décimal défini en 1789, équivaut à 489,5 g. L'autre godet est une once du régime transitoire qui, pendant la période de mise en plce du système métrique décimal, considère la livre comme le synonyme de 1/2 kilogramme donc de 500 grammes. Par suite, l'once, 1/16 de la livre métrique (que l'on nomme simplement "livre") est différente du 1/16 de la livre de l'ancien régime (que l'on nommait aussi simplement "livre"). Mais, heureusement, les godets des piles du régime transitoire portent la valeur en grammes dans le fond...

1 once = 31,25 grammes

1 once = 30,59 grammes

La loi du 4 juillet 1837 abroge le décret du 12 février 1812 en spécifiant que tous les poids et mesures autres que ceux constitutifs du système décimal seront interdits à partir du 1 janvier 1840. Tout rentre dans l'ordre : les dénominations en onces et gros vont disparaître et les poids devront répondre aux normes de construction en accord avec le système métrique décimal dans lequel l'unité est le kilogramme. La livre demeure en étant devenue, depuis 1812, le synonyme de 500 g...

SYSTÈME MÉTRIQUE ou Instructions abrégées sur les nouvelles mesures par Abraham. Louis RAMEL - 1808

L'alchimiste pesant.
PHYSIQUE ET CHIMIE POPULAIRE par Alexis Clerc - Paris, vers 1880

Les deux vignettes conduisent, la première à la page présentant une autre pile de poids à godets du régime transitoire au "M couronné" et la seconde à un coffret contenant un trébuchet de la maison Parent au "D couronné", de plus petite taille que celui de la page actuelle, et accompagné d'une pile de poids à godets de l'Ancien Régime.

Copyright ©  2007/2022 / Le Compendium - Albert Balasse / Tous droits réservés

ACCUEIL

MECANIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                         

 

414 / 27 juin 2022